Connexion

Actualités

Toutes les actualités

Énergie alternative - Premiers tours de roues imminents pour le tracteur New Holland T6 Methane Power

Énergie alternative - Premiers tours de roues imminents pour le tracteur New Holland T6 Methane Power

Lors de sa conférence de presse en ligne, New Holland a confirmé que les énergies alternatives faisaient partie intégrante de sa stratégie de développement. Le T6 Methane Power en est le bel exemple, dont les premiers exemplaires débarquent dans les fermes en 2021. Sans compter le T4 110V qui alimente ses outils grâce à de l'électricité fabriquée par le générateur entraîné via la prise de force.

New Holland T Methane PowerLe tracteur New Holland fonctionnant au méthane débarque dans les fermes en 2021. (©New Holland)

Lors de sa première conférence de presse digitale, New Holland a affirmé que les énergies alternatives figuraient au cœur de sa stratégie à court terme. Présenté en 2015 au Sima, le T6 Methane Power n'est désormais plus un concept ; les premiers exemplaires devraient quitter les chaînes d'assemblage dès 2021. Le constructeur avait annoncé la commercialisation pour 2020 mais a sans doute prise du retard vu le contexte difficile de l'année passée.

Lors de sa présentation, le président de la marque, Carlo Lambro, a déclaré : « Nous proposons des solutions durables et innovantes depuis environ 14 ans. Nous avons développé le concept de ferme autonome en énergie, qui montre comment l'association entre production agricole et production d'énergie peut rendre l'agriculture neutre en CO2, voire négative en carbone. Cette année, nous franchissons une nouvelle étape avec l'entrée de notre tracteur au méthane dans la gamme New Holland. »

Moteur NEF 6,7 l de 160 ch carburant au méthane

Sous son capot, l'engin embarque le moteur NEF de 6,7 l de cylindrée développant 160 ch et 740 Nm de couple. En termes de coût d'utilisation, le constructeur annonce jusqu'à 30 % d'économies par rapport à la version diesel. C'est bien à la sortie du pot d'échappement que les réels avantages de la technologie se mesurent. 99 % d'émission de particules en moins, soit moins 10 % d'émission de CO2 si le tracteur est ravitaillé à partir de gaz d'origine fossile. Globalement, c'est moins 80 % d'émissions polluantes.

Question autonomie, les réservoirs de gaz sont installés au même endroit que les modèles à GNR. En outre, les ingénieurs de la marque ont travaillé pour améliorer le stockage du gaz sous la cabine et pour ceux qui souhaitent aller plus loin, un réservoir supplémentaire peut être attelé sur le relevage avant du tracteur.

Les premiers tracteurs livrés en 2021

La phase d'essais terrain arrive à terme, les premiers tours de roues dans les exploitations agricoles sont imminents. New Holland parle de la fin du premier semestre 2021, date à laquelle les premiers exemplaires devraient être livrés à des clients sélectionnés en Allemagne, en France, en Italie, au Royaume-Uni et au Benelux. Des pays où les installations de méthanisation sont suffisamment avancées pour faire gazer le bolide. À souligner que le constructeur devrait rapidement proposé sa version TK, le chenillard spécialisé, carburant au gaz. Il est en test sur le domaine de Fontanafredda, producteur de Barolo engagé dans la décarbonation de la viticulture.

New Holland TKNew Holland annonce une version méthane de son chenillard spécialisé TK, actuellement en tests sur le domaine de Fontanafredda en Italie. (©New Holland)

Autre concept : le tracteur New Holland T4.110V équipé d'un générateur externe e-Source à haute tension. Celui-ci est entraîné par la prise de force du tracteur et alimente le pulvérisateur ou le broyeur pour verger, seule source d'énergie pour animé les appareils.